Je suis devenu parent … et mon couple dans tout ça ?

@amseaman

– Il / Elle ne m’écoute plus

– Je suis obligé(e) de tout lui demander

– Je ne me sens plus aimé(e)

– On s’est tellement éloigné

– Depuis qu’on a le petit, il / elle n’est plus le / la même

Ça vous dit quelque chose ? Vous aussi, c’est parfois ce que vous ressentez ?

Tous les couples peuvent traverser des périodes difficiles lors de changements. La naissance d’un enfant en fait partie (responsabilités, éducation, fatigue, charge mentale…), mais cela peut être aussi un confinement (n’est-ce pas ?), un changement dans le travail (horaire, entreprise, métier, manager…), un deuil, un déménagement… et tout ce qui peut se passer dans notre vie qui modifie notre quotidien.

Chaque changement induit un rééquilibrage de nous-même, mais aussi dans notre couple et plus largement au sein de notre famille. Après une période d’adaptation, nous retrouvons un équilibre et chacun trouve sa place et s’y sent bien.

Ce rééquilibrage peut parfois prendre du temps ou avoir du mal à se faire, ce qui peut créer des difficultés et des tensions, qui parfois, durent depuis de nombreuses années.

Alors par quoi commencer quand notre couple va mal ?

1/ La première question à se poser est la suivante :

« Est-ce que j’ai envie de changer la situation ? »

Eh bien oui, la première étape pour que cela fonctionne, c’est l’envie ! Si vous n’en avez envie qu’à moitié, vous comprendrez bien que ça ne pourra fonctionner. Il faut le vouloir pour que ça marche, car ça demande de l’investissement, de l’engagement et aussi un peu de persévérance !

Mais, pour le vouloir, il faut être bien au clair sur pourquoi on le veut, pourquoi c’est important… Et j’en viens à la seconde question à se poser !

 

2/ C’est donc le moment de faire le point sur notre définition du couple et de nous reconnecter aux raisons qui nous poussent à être en couple et avec CE partenaire :

  • Pourquoi suis-je en couple ?
  • Pourquoi l’avoir choisi LUI / ELLE ?
  • Qu’est-ce qui est important pour moi dans un couple ? Dans CE couple que je forme avec lui / elle ?
  • Quelles sont les valeurs qui sont les miennes / les nôtres ?

 

3/ Et enfin, l’action :

« Que puis-je faire à mon niveau ? »

Nous avons tendance à attendre de l’autre qu’il améliore ceci ou cela.

Nous avons tendance à nous dire que c’est l’autre qui ne fait aucun effort, qu’il ne nous aide pas, qu’il ne fait pas les choses assez bien ou qu’il ne fait pas les choses tout court !

Mais peut-être pourrions-nous, nous aussi, nous poser la question de ce que nous pourrions faire pour changer cette situation.

Nous sommes chacun responsable de notre bonheur, n’est-ce pas ?

En agissant ainsi, nos attentes envers l’autre seraient moins élevées et il y a de fortes chances que nous vivions les choses avec plus de légèreté (et l’autre aussi !) et que la situation évolue d’elle-même.

L’objectif est de recibler nos attentes (qu’est-ce que je veux, qu’est-ce que j’attends ?) et de trouver le juste équilibre entre nos efforts (ce que je peux changer) / ce qu’on est prêt à accepter ET nos limites (ce que je ne peux/veux pas changer) / ce que nous n’acceptons pas ou plus. Car, nous sommes bien d’accord, l’objectif n’est pas de dire oui à tout, de se censurer, de ne plus être nous-mêmes et de se frustrer davantage. Dans un sens, il faut se dire que les changements que nous pourrons amener dans le couple nous serviront à nous-même, afin de se rendre la vie plus douce et plus harmonieuse, donc on le fait pour soi d’abord. Il peut être d’ailleurs intéressant de faire un travail sur soi en même temps que le travail de couple (ou bien alors avant la thérapie de couple).

 

Si vous vous sentez en difficulté, vous pouvez demander de l’aide extérieure. Si votre conjoint(e) ne veut pas être accompagné, venez seul(e), vous agirez de toutes façons sur la situation en travaillant sur vous-même !

 

Et vous, que pouvez-vous faire aujourd’hui pour améliorer votre vie de couple ?

« On s’est connu, on s’est reconnu,
On s’est perdu de vue, on s’est r’perdu d’vue
On s’est retrouvé, on s’est réchauffé,
Puis on s’est séparé.

Chacun pour soi est reparti.
Dans l’tourbillon de la vie

Quand on s’est connu,
Quand on s’est reconnu,
Pourquoi s’perdre de vue,
Se reperdre de vue ?

Quand on s’est retrouvé,
Quand on s’est réchauffé,
Pourquoi se séparer ?

Alors tous deux on est reparti
Dans le tourbillon de la vie
On a continué à tourner
Tous les deux enlacés. »